ANNA2018-22.jpg

Par Annabel Brourhant

Le 27 mai 2014, j’apprends à 44 ans que j’ai un cancer du sein. C’est un choc. Je suis sportive, je ne bois pas, je ne fume pas et suis mère de 4 enfants…

J’ai pris le temps de pleurer, de verbaliser, puis de pleurer encore et puis  de réaliser ce qui m’arrivait …. Et puis 3 semaines après ma mastectomie, j’étais à nouveau à cheval et je fourmillais de projets, certainement pour oublier et pour vivre… Vivre à 100 à l’heure… Oublier, exister, laisser une trace, avancer, créer pour se sentir vivante…

Cette traversée du désert, cette sensation que je pouvais tout perdre. Ce vertige terrible, qui nous fait penser à la mort, a décuplé mon énergie.

 

Si avant j’étais super active, dès lors on m’appelle "la tornade blanche". Et c’est là que j’enchaine les projets... En collaboration avec mon oncologue je crée "Hope", une association qui aide les femmes après un cancer. L’association se développe vite car j’y mets toute mon énergie. Je monte une exposition de peinture, et je ne sais pas pourquoi  j’ai envie de créer une marque de vêtements avec des tissus que je peins… Mon cerveau bouillonne tellement parfois qu’il faut que je pose et dépose tout ce que j’ai dans ma tête...

Je l’appelle "Elles étaient une fois" pour raconter une histoire de femmes, une histoire d’amitiés que j’ai vécues tout au long de la maladie mais aussi avec Hope, des femmes qui sont toujours là les unes pour les autres. Des femmes qui se soutiennent, des femmes qui se comprennent.. Je voulais raconter l’amitié avec mes amies de plus de 20 ans, ma complicité avec ma fille, mon partage avec mes chevaux…

Et puis j’embarque mes amies dans mes projets, car le temps passe si vite et j’ai envie de les voir, de profiter d’elles…

 

Enfin, deux ans plus tard, Juliette me rejoint sur cette aventure…Nous nous connaissons depuis 25 ans et nous savons que nous sommes complémentaires…Nous sommes comme deux sœurs, nous nous connaissons par cœur…

Juliette, forte de son parcours en marketing au sein de grosses entreprises agro-alimentaires et après avoir créé et dirigé 2 restaurants à Lyon pendant plus de 10 ans, maitrise tous les rouages et les difficultés de la création d’une société. C’est elle qui structure, reprend, affine, consolide, perfectionne et... me freine aussi quand je m’emballe un peu trop.

 

 

L’idée est de se voir plus souvent, de s'amuser en vous créant des modèles uniques et sur mesure dans une philosophie éco-responsable, mais aussi à travers la marque de célébrer les femmes et l’amitié

 

Alors c’est parti pour cette nouvelle aventure….

"Elles étaient une fois" poursuit sa belle histoire, sa collection est enfin accessible aux femmes, sur internet.